Les incisives parlent

par | 27 Août 2019 | Articles, Dents et santé | 2 commentaires

Se casser une dent de devant est toujours un traumatisme physiques, certes, mais surtout psychique et émotionnel. En fait, c’est le chemin qu’a pris la dent pour nous parler. Les incisives nous parlent du lien de référence, d’identification et d’apprentissage que nous avons avec nos parents et nos relations intimes …

Nous avons 8 incisives : 4 incisives centrales et 4 incisives latérales : voir le schéma de l’anatomie de la bouche en cliquant ici 

Les incisives servent à couper les aliments. Symboliquement elles servent à couper le cordon qui unit l’enfant à ses parents. Mais ce n’est pas seulement apprendre à ne pas être ensemble physiquement. L’atteinte des incisives nous montre notre incapacité à nous différencier, à nous affirmer unique, à établir nos propres références concernant le couple, les liens homme-femme, l’équilibre masculin féminin.

Les incisives centrales font leur éruption à partir de 6 ans. L’âge de l’apprentissage de la lecture et l’écriture. Les incisives centrales nous parlent en général du « masculin » et du « féminin » de l’énergie masculine et féminine de l’homme et de la femme, de leur personnalité, leur identité, quand ils se trouvent côte à côte face à la vie. Il s’agit de leur ETRE, leurs émotions, leur intimité (incisives du haut) ainsi que de leur AVOIR, leur statut, leur faire (incisive du bas).

La dent n°11 : c’est l’identité, la personnalité de l’homme, du masculin quand il est en relation avec la femme, le féminin.

La dent n°21 : c’est l’identité, la personnalité de la femme, du féminin quand elle est en relation avec l’homme, le masculin.

11 et 21 parlent de notre capacité ou non à rester nous même quand nous sommes en relation avec l’autre sexe, l’autre polarité.

La dent n°41 : c’est la dent du père de famille, dans son rôle matériel et protecteur.

La dent n°31 : c’est la dent de la mère de famille dans son rôle nourricier et éducateur.

41 et 31 parlent de l’équilibre, de la complémentarité, du soutien qui créent l’union de 2 êtres, du masculin et du féminin dans l’action face à la vie.

Les incisives latérales font leur éruption à partir de 7 ans. C’est l’âge de l’identification. Les incisives latérales nous parlent de l’image que notre père ou nos références masculines nous ont donné, de l’homme et du masculin (côté droit). Et de l’image que notre mère ou nos références féminines nous ont donné des femmes et du féminin (côté gauche).

La dent n°12 : c’est l’image que nous avons des hommes, du masculin.

La dent n°22 : c’est l’image que nous avons des femmes, du féminin

12 et 22 parlent de notre capacité ou non à construire, notre propre vision, nos propres références, à propos de ce que sont un homme et une femme, à partir et au-delà de l’image parentale.

La dent n°42 : c’est l’image que nous avons du père de famille

La dent n°32 : c’est l’image que nous avons de la mère de famille   

42 et 32 parlent de notre capacité ou non à construire notre propre vision, nos propres références à propos de la mission d’un père et d’une mère de famille.

Nos apprentissages se font pendant l’enfance en observant nos parents, puis en grandissant nous en faisons nos croyances. Nos croyances modèlent nos pensées, qui créent notre propre réalité qui généralement transforment nos croyances en certitudes… et là nos dents parlent pour aligner nos pensées avec notre cœur et notre âme… Merci gentilles petites dents pour vos messages bienveillants !!!

2 Commentaires

  1. Zineb

    Bonjour .
    C’est très interressant.
    Qu’en est-il de l’agression vestibulaire de la 11 chez une fillette de 9 ans .
    Merci .

    Réponse
    • Catherine

      la 11 est en lien avec l’identité de l’homme dans le couple ou sa famille proche, sa capacité à respecter sa personnalité quand il est en relation avec sa famille ou en tout cas avec des proches vis à vis desquels il y a un fort enjeu affectif (conjointe, enfants, parents)
      Si une fillette de 9 ans a un traumatisme sur cette dent cela voudrait peut être dire qu’elle a observé un homme ne respectant pas qui il est quand il est dans une relation affective. C’est souvent le père qui est observé. Cela veut dire que la fillette a été marquée par cette attitude et qu’elle risque de croire que tous les hommes sont comme ça. Et ce sera peut-être ce qu’elle reproduira dans son futur couple…

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *