Dent de 6 ans : une molaire définitive à surveiller de près !

par | 9 Jan 2017 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

On l’appelle la dent de 6 ans car c’est l’âge auquel cette première molaire pousse en arrière des dents de lait. Elle est souvent confondue avec une dent de lait, donc négligée, mais c’est une molaire définitive qui a une importance capitale dans l’équilibre de la bouche !
 
Une dent qui n’a pas la vie facile
 
C’est, avec l’incisive centrale, la première dent définitive qui fait son apparition à 6 ans. Sa constitution débute dans la gencive, le jour de la naissance. Elle met donc 6 ans pour se constituer et sortir dans la bouche. Elle ne remplace pas de dent de lait.
C’est la dent qui est la plus susceptible à la carie. C’est d’ailleurs la dent qui est la plus fréquemment extraite dès l’adolescence ou l’âge adulte à cause de caries, infections ou fractures.
 
Une dent fragile
 
Quand cette dent sort sur l’arcade dentaire, son émail est encore immature, il est fragile. Son relief est très complexe avec des sillons et des fissures où se coincent les aliments en cas de mastication insuffisante et de brossage inefficace. C’est donc là que commencent les caries, car entre une dent très au fond de la bouche et un manque de dextérité de l’enfant, la plaque bactérienne s’installe rapidement sur cette dent.
 
Pilier architectural de la bouche
 
Ces premières molaires permanentes sont très importantes car elles participent à la morphologie des arcades dentaires. Elles sont le pilier de l’occlusion dentaire, c’est-à-dire de la manière dont les dents du haut entrent en contact avec les dents du bas. Elles permettent aussi à la mastication d’être efficace.
 
La prévention
 
Tout d’abord le fait de savoir que cette dent est définitive et repérer l’endroit où elle va sortir, va aider à en prendre soin, en commençant par faire aller la brosse à dents 1 cm plus loin !
Il existe également des résines de prévention utilisées pour combler ces fissures et sillons afin d’empêcher les aliments et la plaque bactérienne de rester bloqués sur la surface de l’émail. Ainsi la carie ne pourra pas se développer.
Mais attention les résines de prévention faites à base de composites fluides ne doivent pas contenir de bisphénol A, ni de fluor afin de répondre au normes de biocompatibilité que préconise l’énergétique dentaire.
 
MIH les hypo minéralisation de l’émail
 
Ce sont des anomalies et malformations de l’émail des incisives et des molaires. Elles sont apparues au moment de la formation de l’émail.
Les dernières recherches accusent les perturbateurs endocriniens type bisphénol A  présents dans les biberons et les jouets jusqu’en 2010.
 
La dent de l’affirmation de soi
 
La première molaire du bas est la dent de l’affirmation de ce que l’on veut à l’école (à droite) et à la maison (à gauche).
Celles du haut sont l’affirmation de qui on est, de ses valeurs, de son identité à l’école ou dans la société (à droite), à la maison, dans sa famille (à gauche).
 
Un enfant dont ces dents se carient très jeune aura besoin d’apprendre à s’affirmer, à s’exprimer, à exprimer, dire qui il est, ce qu’il veut.
Les parents, en aidant leurs enfants à s’affirmer, en leur apprenant à « dire » vont également les aider à renforcer l’émail de leurs dents de 6 ans en complément du trio santé dentaire de base :
  • Alimentation saine
  • Hygiène dentaire efficace
  • Contrôle dentaires réguliers.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *