Relaxez vos mâchoires avec la microkinésithérapie

par | 8 Nov 2021 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

Pratiquée par un kinésithérapeute, cette technique qui permet une réelle relaxation des mâchoires permet également de comprendre la cause profonde des dysfonctionnements.

Ecouter avec les doigts

C’est une technique palpatoire manuelle, qui s’apparente au massage. Elle permet de rechercher les perturbations qui ont laissé une trace dans les différents tissus du corps et qui peuvent se manifester par une douleur.

La consultation démarre par une micro palpation de la zone douloureuse de la face. Ce toucher très léger permet de ressentir comment le patient gère son affection. Ce n’est pas une palpation médicale qui recherche une tension ou une grosseur, dureté etc…. c’est juste une palpation d’ « écoute » qui évalue la capacité de circulation de l’énergie au niveau des tissus. C’est un test de « vitalité ».

Redonner de la vie

La microkinésie tente d’utiliser au maximum les capacités de l’organisme du patient dans la lutte contre les pathologies et les dysfonctionnements de toutes sortes qu’il a pu subir. Cette technique réactive les potentiels du corps.

La micro kinésie est complémentaire à d’autres traitements : posturologie, ostéopathie, soins dentaires.

Les indications :

– Bruxisme

– Douleur des articulations temporo-mandibulaires

– Difficulté à accepter une prothèse ou un appareil amovible

– En parallèle d’une rééducation de la fonction linguale

– Au début ou pendant un traitement d’orthodontie difficile, douloureux

En prévention

On n’est pas obligé d’avoir mal pour consulter. Lorsque la vie nous nourrit de son lot de stress, un « nettoyage » du corps s’impose parfois. Certaines personnes savent qu’en période de stress ils en prennent « plein les dents ». Donc avant de se retrouver perclus de douleurs, quelques séances de micro kinésie feront des miracles !

Bien souvent une seule séance suffit. Bien s’hydrater après la séance (1L d’eau minimum) afin d’éliminer les toxines que le soin aura mobilisées.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *