Sécheresse buccale

par | 5 Mai 2020 | Articles, Dents et santé | 3 commentaires

Avoir la bouche sèche ou pâteuse avec une salive épaisse, en plus d’être désagréable, parfois même très douloureux avec des sensations de brûlure, fait courir à vos dents et à vos gencives un grave danger.

Une personne sur cinq se plaint de sécheresse buccale… 

En langage médical on appelle cela la xérostomie. Elle est la conséquence d’une diminution anormale de la quantité de salive (hyposialie) voir de son absence (asialie). Quand des brulures de la langue sont associées on parle de glossodynie.

Les causes de la bouche sèche

Cela peut être un des symptômes d’une maladie générale. Dans le symptôme de Gougerot Sjôgren, le corps fabrique des anticorps qui neutralisent les glandes salivaires. L’hyposialie est fréquente dans la polyarthrite rhumatoïde, après un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme. La diminution de salive peut également être due à l’âge, à l’anxiété ou à la dépression. Elle peut être aussi un effet secondaire lié à des traitements médicamenteux ou à une radiothérapie.

Conséquences de la bouche sèche

Le manque de salive provoque une inflammation buccale. Cela modifie le gout des aliments, en diminue leur pré digestion et rend la déglutition difficile. Le langage peut aussi être perturbée. Le PH buccal devient beaucoup plus acide, ce qui favorise des caries dentaires, les inflammations et les infections de gencives et les sensations de brûlure.

Que faire contre la bouche sèche ?

S’hydrater le plus possible. On peut prendre des infusions de jaborandi, 2 tasses par jour en dehors des repas. Il est également conseillé de mâcher des feuilles de menthe, cela évite également la mauvaise haleine qui est souvent associée au manque de salive. Pour éviter également les mycoses qui pourraient se développer dans de telles circonstances, on peut faire des bains de bouche avec du bicarbonate de soude. L’Oil Pulling avec de la noix de coco (1 cuil à café) à laquelle on ajoute une pincée de feuilles de papayer (www.gencix.fr) et 3 gouttes de menthe verte, à pulser en bouche matin et soir après le brossage pendant 10mn au minimum. Recracher et ne pas se rincer.

Les traitements de fond pour la sècheresse buccale

L’acupuncture et certaines plantes en Médecine Traditionnelle Chinoise ont un effet très positif même dans les cas sévères de sècheresse buccale.

La sophrologie et l’hypnose, en agissant directement sur le stress, l’anxiété, donnent des clés pour maitriser les périodes d’aggravation.

L’homéopathie donne également d’excellent résultat en traitement de fond et même en symptomatique 

Sècheresse buccale et hygiène de vie

Limitez l’alcool, le café et tous les aliments acides, piquants et très salés. Arrêter de fumer. Humidifier l’air ambiant, éviter les dentifrices fluorés contenant du laurylsulfate, du

dioxyde de titane et du triclosan et dans la journée sucer des biopastilles à la menthe ou au citron pour stimuler la salivation. Le spray d’eau thermale buccotherm peut également soulager les sensations de brulures, tout au long de la journée.

Sècheresse buccale et émotions

Les maladies de la bouche, généralement, indiquent une difficulté à intégrer ce qui est nouveau. Quand on a la bouche sèche, on évite ainsi d’avaler les choses qui nous déplaisent. Beaucoup de choses dans notre vie nous dégoutent et on est coupé du plaisir.

3 Commentaires

  1. Droulez

    Bonjour Madame Rossi.
    Je vous lis depuis le début et j’aimerais que tous les dentistes le fasse aussi car depuis x années je dis à mon dentiste que j’ai la mâchoire qui se déplace, je lui avais dit que j’avais le Saddam à l’époque et il s’était moqué en disant ( mais oui, bien sûr, Montrez- moi?) Et finalement il avait dit (ah oui quand même )! Et m’avait conseillé une gouttière achetée sur internet et que je n’ai jamais pu, ni lui non plus, positionner sur ma dentition) j’ai de plus en plus de douleurs atroces, d’ailleurs la nuit je suis obligée de mettre mon poing serré sur la mâchoire afin de pouvoir dormir au moins 3 à 4 h au plus et avec un décontractant, et je ne veux plus vivre çà ! Je ne vous dirais pas ce que j’en pense mais je ne suis pas optimiste ! Récemment on m’envoie chez un orthodontiste qui devrait me mettre des bagues comme aux enfants. Croyez-vous qu’à 75 ans ce soit vraiment nécessaire et utile? Mes enfants me délaisse car ils disent que je suis toujours malade donc je n’ai plus aucun lien qui me rattache à la vie. S’il-vous-plaît je compte sur vous et votre diagnostic pour enfin retrouver la joie de vivre ! D’avance, un grand merci et excusez le journal d’autant plus que vous écrire est destiné aux chirurgiens dentistes mais j’espère que cela peut vous apporter un plus !
    J’ai eu un cancer l’année dernière pour lequel j’ai eu de la radiothérapie et aujourd’hui j’ai des séquelles dont brûlures dans les jambes et les pieds avec impossibilité de conduire car je n’ai plus confiance en ceux-ci et c’est terrible pour moi qui suis seule et donc confinée, j’ai aussi de la polyarthrite rhumatoïde donc je ne vis plus que dans la douleur et ne le souhaite plus.

    Réponse
    • Catherine ROSSI

      Chère Madame
      Comme je vous l’ai dit dans un message envoyé en privé il n’est malheureusement pas possible de répondre à vos questions sans un bilan complet. En y mettant tous de la bonne volonté, on arrivera bien à vous rendre votre sourire et votre joie de vivre Je reste à votre disposition Bon courage

      Réponse
  2. Claude

    Il est à noter que lors d’un transfert dans le monde du football, l’examen dentaire est impitoyable et peut faire avorter le transfert à lui tout seul !!!
    Les problèmes musculaires, entre autres, étant très en relation avec les problèmes dentaires !!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *