Bridges et implants ?

par | 10 Oct 2019 | Articles, Dents et santé | 4 commentaires

Comment remplacer une ou plusieurs dents absentes ?

Avant de répondre à cette question, une chose est sure : chaque dent absente doit être remplacée. Maintenant, comment choisir entre les différentes options qui sont à la disposition du chirurgien-dentiste ?

Globalement, pour remplacer une ou plusieurs dents absentes, il y a 3 options :

  • Le bridge
  • L’appareil dentaire amovible
  • Les implants

Il n’y a pas de solutions meilleures qu’une autre, chacune a ses avantages et ses inconvénients, mais surtout, chacune est plus ou moins adaptée aux différents cas cliniques ; seul votre dentiste pourra vous conseiller là où sont les meilleures options pour votre cas particulier.

Afin que vous puissiez mieux comprendre les différentes options que vous proposera votre chirurgien-dentiste, voici un complément d’informations sur les avantages et les inconvénients de chacune de ces options.

Appareil dentaire amovible : avantages et inconvénients

Le premier avantage de cette option est son prix et sa rapidité d’exécution. Par contre, comme son nom l’indique, cet appareil est amovible. C’est-à-dire qu’après chaque repas, il faut l’enlever pour le nettoyer, se brosser les dents et le désinfecter avant de le remettre.                                                                  

Ensuite lors des repas, les aliments peuvent s’infiltrer sous l’appareil et donner une sensation très désagréable.                                                                                         

Les dents de ces appareils en résine s’usent et même très rapidement chez les personnes qui serrent les dents. Alors, l’efficacité de la mastication est diminuée, l’appareil s’affaisse et peut se mettre à basculer lors de la mastication. Cette bascule fragilise les dents qui sont support des crochets de cet appareil. Avec le temps, ces dents perdent leurs supports osseux et deviennent mobiles. Sans ajustement régulier de l’appareil, il devient nécessaire, d’extraire ces dents mobiles et de rajouter des dents en résine sur l’appareils amovibles. Donc sur le long terme, ces appareils mènent progressivement vers une édentation totale si l’adaptation n’est pas minutieuse et contrôlée régulièrement par le chirurgien-dentiste.

Bridges : Avantages et inconvénients

L’avantage du bridge par rapport à l’appareil amovible est qu’il est fixe, c’est-à-dire qu’il reste toujours collé aux dents et que la mastication donne une sensation très proche de celle avec des dents naturelles.                    

Par contre, les 2 dents qui sont supports d’un bridge sont aussi fortement sollicitées et peuvent se fracturer au cours des années, surtout si les dents sont dévitalisées ce qui veut dire qu’elles deviennent fragiles avec le temps.

On peut également faire un bridge sur dents vivantes, mais les techniques de préparation doivent être très méticuleuses pour éviter que la racine dentaire ne se mortifie après la pose du bridge. Cela veut dire que le nerf de la dent, sollicité par le meulage nécessaire à l’adaptation du bridge, associé aux pressions de la mastication peut souffrir et mourir. Il faudra alors retirer le bridge, ou le percer pour aller désinfecter et traiter les racines dentaires dont le nerf est mort.                                                                                                     

Il est bien évident que l’on ne dévitalise jamais une dent dans l’objectif de faire un bridge. C’est pour cela qu’on étudie toujours la possibilité de protéger la dent saine soit en faisant un appareil amovible soit en faisant un implant. L’indication idéale pour un bridge est lorsqu’un implant est contre indiqué ou que les dents qui vont servir de pilier au bridge sont déjà dévitalisées et abimées.                                                                                   

Ainsi le bridge remplira plusieurs missions : celui de consolider les dents dévitalisées et de remplacer la dent absente.                                                                                       

Le bridge est une solution assez confortable mais qui a perdu des étoiles depuis l’apparition des implants. Donc en effet, le choix du bridge se pose régulièrement pour les personnes qui refusent un corps étranger comme un implant, dans leur mâchoire.

Par contre on ne peut pas faire un bridge lorsqu’il y a un édentement postérieur.  Cela veut dire que pour faire un bridge, il faut qu’il y ait une dent de part et d’autre de l’édentement. Quand il manque des dents postérieures, le bridge est impossible à réaliser à moins que l’on puisse prendre appui sur 3 ou 4 dents antérieures, ce qui est très mutilants, à moins que ces dents aient de toute façon besoin de couronne.

Implants : Avantages et inconvénients 

En effet le remplacement d’une dent absente par un implant est un traitement de choix qui normalement répond à toutes les situations cliniques. Depuis peu, se pose également une nouvelle question, une nouvelle alternative : faut-il faire des implants en titane ou en zircone ?  Bien sûr étant une fervente adepte des matériaux bio compatibles, je vous conseillerais d’opter pour les implants en zircone. Leur nouveauté en fait des produits légèrement plus chers que les implants en titane, mais leur biocompatibilité est globalement nettement supérieure.                                             

Pourtant il arrive que certaines personnes électrosensibles ou très sensibles à l’électro magnétisme ne supportent pas ce type de matériaux. Il faudra donc, dans ces cas particuliers, faire tester les matériaux avant de choisir son implant.                                                                                                                     

L’avantage de l’implant est bien sûr qu’il se comporte dans la bouche presque comme une dent. Il est très respectueux des dents restantes, puisqu’il ne prend pas du tout appuis sur elles et il s’intègre très facilement dans l’écologie buccale.                                                                                                                                            

Les implants en titane sont beaucoup plus susceptibles de s’infecter et de créer une lésion inflammatoire péri implantaire.  Cela, non seulement pourrait mettre en péril l’avenir de l’implant, mais en plus, cela maintient un état inflammatoire buccal dangereux pour le système immunitaire. Ce type d’inflammation est beaucoup plus rare avec les implants en zircone.                               

D’une manière générale, l’implant est une greffe, c’est-à-dire l’intrusion d’un matériau étranger dans l’os de notre mâchoire. Le corps n’est pas toujours apte à intégrer ce corps étranger, autant histologiquement que psychologiquement. Les carences en minéraux et en Vit D peuvent causer des rejets d’implants, le tabac et les vaporettes également.  L’os dans lequel va être implanté l’implant doit également être parfaitement sain, nettoyé de toute les mémoires (bactérienne et émotionnelle) de l’ancienne dent malade. C’est une des clés de la réussite de l’implantologie.

Vous pouvez donc constater qu’il y a tellement de facteurs à prendre en considération, qu’il ne m’est pas possible dans un article tel que celui-ci de vous conseiller telle ou telle méthode. En comprenant bien les avantages et les inconvénients de chaque technique, en étudiant avec votre chirurgien-dentiste la ou les traitements qui pourraient être appliquées dans votre cas clinique particulier, vous pourrez ainsi créer un dialogue constructif pour arriver ensemble à trouver la meilleure méthode qui vous convient.

4 Commentaires

  1. Olivier

    Bonjour,

    Comment ou où peut on faire tester notre acceptation à la Zircone ?

    Pensez vous que la greffe d’os quand nécessaire est sans aucun danger et saine ?

    Merci pour votre retour.

    Réponse
    • Catherine ROSSI

      Test en kinésiologie, au pouls ou en test d’amplitude articulaire

      Je n’ai pas d’avis sur les greffes d’os. Chaque personne a sa manière de réagir et son seuil de tolérence

      Belle journée

      Réponse
  2. TITTONEL NADIA

    Bonjour,
    Comment nettoyer les mémoires émotionnelles de dents extraites.
    Svp,
    Merci

    Réponse
    • Catherine ROSSI

      Avec les elixirs de cristaux pour les dents à commander sur http://www.ansil.org
      il y a des élixirs pour chaque groupe de dents Vous devez connaitre le n° de la dent pour choisir l’élixir
      30 gouttes tous les soirs à 18H ; 6 jours par semaine pendant 21 jours
      Belle journée

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *