Dentosophie

par | 27 Juin 2019 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

Sagesse des dents, la Dentosophie est portée par le Docteur Michel Montaud, chirurgien-dentiste, mais avant tout « être humain » comme il aime à le dire si simplement. « Je porte la Dentosophie à bout de bras car JE SAIS que cette voie est sans limite. Elle est un tremplin qui nous permet, si on le désire profondément, d’accéder à une dimension indescriptible » 

 

Symbolisme dentaire

 

Nos dents sont nos alliées. Elles nous parlent et nous envoient des messages très précoces sur nos frustrations et souffrances inconscientes. On peut les comparer au voyant qui clignote sur le tableau de bord de notre voiture 50 km avant la panne d’essence. Si on l’ignore, notre voyage sera bientôt interrompu.

Notre corps aussi nous oblige à une pause en manifestant quelques maladies (mal a dit).

Ces relations entre les dents et la santé générale, le Docteur Montaud en parle beaucoup dans son livre « nos dents, une porte vers la santé » . Ce praticien, observateur et curieux découvre les travaux des professeurs Soulet et Besombes qui ont créé une gouttière appelée « activateur plurifonctionnel » (ou « SB » pour les intimes !) qui ressemble à un protège-dents de sportif, mais sans l’empreinte des dents. C’est donc une gouttière double, lisse dans laquelle on mord. 

Le port de cette gouttière toutes les nuits, ainsi que des exercices journaliers, non seulement permet de réaligner des dents légèrement chevauchées mais également en rééduquant les fonctions bucco-faciales, induit la transformation de situations locales, générales, physiques et psychiques. 

 

Action physique des activateurs

 

Sur le plan physique, ce traitement de Dentosophie agit en régulant et rééduquant les fonctions bucco-faciales c’est-à-dire, la respiration nasale, la position de la langue au repos et lors de la parole et la déglutition (cf article langue) et stimule la mastication. Il agit sur la dimension verticale (hauteur du visage) et la position du corps (notre posture) parallèlement à la position des dents et des mâchoires. C’est pour cela qu’il est important que le port de l’activateur soit accompagné en parallèle par un suivi en ostéopathie, car la position du corps va se transformer en même temps que la bouche s’équilibrera. Mais comme le précise le Dr Montaud, « Tout cela n’est que conséquence de quelque chose de beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grand ; quelque chose qui pour l’instant dépasse l’immense majorité d’entre nous… » car en réalité, c’est de la transformation de l’Être qu’il s’agit. « Nous ne pouvons plus nous contenter de parler des conséquences ‘’pseudo mécaniques’’, sinon nous alimentons un langage ‘’allopathique’’ qui ne se contente que de ‘’suppressions’’ de symptômes, donc de conséquences. »

 

Être ou ne pas être

Le port d’un activateur améliore et optimise la manière dont les dents du haut entrent en contact avec les dents du bas.  Il équilibre ce qu’on appelle l’occlusion dentaire. Être en occlusion dentaire équilibrée est bien plus qu’une histoire de dents, c’est une histoire dedans…

C’est être ancré dans le présent.

C’est aligner la création avec la conception.

C’est être une force de vie.

C’est équilibrer les pensées et les actions, l’Être et l’Avoir.

La Dentosophie (avec son outil : l’activateur) permet l’installation en douceur de cette occlusion stable, tout en initiant ce travail en profondeur sur l’inconscient et le conscient corporel, allant vers une autre conscience de soi.

 

Indications de l’activateur plurifonctionnel

 

Le port de l’activateur est indiqué dans de nombreuses situations dentaires :

– Tout d’abord chez le très jeune enfant, il aide à la mise en place des fonctions pour stimuler la croissance des maxillaires.  En parallèle, il évite les scolioses, les troubles de convergence oculaire, augmente la concentration et la mémoire, favorise le sommeil. 

– Au fur et à mesure que l’enfant grandit, en plus des bénéfices cités ci-dessous, l’activateur permet le bon positionnement des dents sur l’arcade dentaire et continue de stimuler la croissance des maxillaires. Il peut éviter les traitements d’orthodontie et en tout cas en limiter la durée tout en évitant les extractions de prémolaires. 

– En fin de traitement d’orthodontie avec bagues ou aligneurs, l’activateur peut assurer une contention active, c’est-à-dire en optimisant l’occlusion dentaire. En collaboration avec de l’ostéopathie ou de la chiropraxie, il participera à la prévention des effets secondaires de l’orthodontie (scoliose, douleurs de dos, migraines, acouphènes, etc.).

– Chez l’adulte, il peut également être utilisé pour stabiliser une occlusion. Lors de traitements prothétiques importants, nécessitant une harmonisation spatiale de la bouche, les activateurs peuvent être d’une grande utilité pour déterminer l’équilibre spécifique et  personnalisé pour chaque personne. 

 

En conclusion

Patience et conscience sont de mise dans l’approche dentosophique, durant laquelle le patient est acteur à part entière car lui seul sait ce qui est bon pour lui. Si la Dentosophie initie une transformation c’est le patient avec sa confiance et son engagement qui la matérialise dans son corps, sa vie et son sourire retrouvé.

 

http://www.dentosophie.com/

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *