L’électrosensibilité c’est quoi?

par | 22 Jan 2019 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

De nos jours la majorité des prothèses dentaires contiennent des métaux. Pour des raisons économiques ces métaux sont en alliage non précieux, ce qui provoque des phénomènes électriques en bouche. Combinée avec les champs magnétiques environnementaux, la santé de l’homme peut être altérée et de nombreux problèmes de santé peuvent apparaitre.

Différence de potentiel et prothèses dentaires

Peu reconnus par la médecine officielle, les problèmes générés par des courants galvaniques en bouche, sont peu pris en considération par les médecins et les dentistes. Rares d’ailleurs sont les chirurgiens-dentistes qui possèdent un ampère mètre afin de mesurer les différences de potentiels à la surface des prothèses dentaires. Les champs électriques sont très variables d’un matériau à l’autre et leur toxicité est évaluée en fonction de la différence de potentiel de la membrane cellulaire qui est de 6 micro-ampère et 60 milli volt. Toutes les différences de potentiels à la surface de la prothèse dentaire qui sont supérieures à cette norme, peuvent éventuellement provoquer un dysfonctionnement au niveau de la membrane cellulaire.

Champs électromagnétiques en bouche

Généralement ce phénomène isolé à peu de conséquence, mais chez les personnes ayant beaucoup de soins dentaires, avec des mélanges importants de métaux, couronnes en nickel chrome, amalgames au mercure, implants en titane, appareils en chrome cobalt, couronnes en or, tout cela interférant avec les champs magnétiques environnementaux du téléphone portable, de la wifi, des radars et autres, tout cela crée une résultante vibratoire qui vient interférer et perturber l’homéostasie ondulatoire de l’être humain.

Electro galvanisme buccal et santé

Tout cela provoque toute une série de problèmes de santé plus ou moins graves, mais mettant les personnes dans une spirale de mal être qui s’aggrave de mois en mois. Les personnes les plus susceptibles de développer une électrosensibilité sont des personnes carencées en minéraux et intoxiquées aux métaux lourds. L’intoxication aux métaux lourds peut venir des dents, éventuellement après une dépose non sécurisée de métaux dentaires, mais aussi une intoxication aux métaux lourds dues au tabac et à une alimentation polluée. Les métaux lourds se fixent sur les récepteurs des minéraux et des vitamines, rendant toute supplémentation inefficace.

Electrosensibilité et métabolisme

Le retrait systématique de tous les métaux dentaires n’est pas la meilleure solution dans un premier temps. Il est plutôt conseillé de remonter ses défenses immunitaires, de se détoxiner, de permettre au foie de refaire son travail de draineur efficacement, de traiter la porosité intestinale et de recoloniser la flore intestinale. Reprendre une alimentation équilibrée, riche en minéraux, en vitamines et en fibres est indispensable avant de commencer une chélation douce, c’est-à-dire la prise de compléments alimentaires qui favorisent l’élimination des métaux lourds.

Retrait des métaux en bouche : prudence

Ce n’est que lorsque le terrain est renforcé que l’on peut commencer petit à petit à enlever les métaux en bouche de manière sécurisée. C’est-à-dire en étant très vigilant de ne pas respirer ni absorber des métaux pendant la dépose faite par le chirurgien-dentiste, (digue, aspiration sécurisée, masque au charbon). Une dépose de métaux sans protection peut être la cause de l’apparition d’une électrosensibilité. Elle est aussi une cause d’aggravation.

Electro hypersensible qui s’ignore en hausse

Le Dr Rihina Bray, lors d’une conférence à Montréal, a estimé que 3 à 5 % de la population serait sévèrement atteinte d’électro hypersensibilité et qu’au moins 35 % souffrirait de symptômes modérés sans savoir qu’ils sont causés par des champs électromagnétiques. Elle estime qu’aujourd’hui les preuves scientifiques sont suffisantes pour dire que les champs électromagnétiques ont un effet sur toutes les cellules de notre corps. En effet, il a été constaté : une réduction de la circulation sanguine au niveau du cerveau, une augmentation du stress oxydatif, un endommagement de l’ADN et une ouverture de la barrière hémato encéphalique. Ces rayonnements peuvent également réduire la production de sérotonine et de mélatonine en causant une inflammation qui nuirait au sommeil.

Les signes cliniques sont nombreux. Ils commencent par la fatigue et l’épuisement, puis il y a des perturbations du rythme cardiaque, des lésions neurovégétatives peuvent apparaitre comme des scléroses en plaque ou des fibromyalgies, mais les plus fréquents sont des maux de têtes et surtout la sensation d’être dans un brouillard. Les personnes ne peuvent plus se concentrer et surtout sur leur lieu de travail envahi par les ondes, entre un téléphone et un ordinateur, elles ne peuvent plus travailler.

Conseils aux électro sensibles

Le Dr Bray recommande d’éviter les fours à micro-ondes qui émettent de nombreux champs électromagnétiques même lorsqu’ils sont à l’arrêt. Les téléphones cellulaires ne devraient être utilisés qu’avec des kits mains libres et rester le plus loin possible du corps. Ils devraient être mis en mode avion la nuit. Il faudrait également débrancher les téléphones sans fil et ne pas les garder la nuit à la tête du lit.

L’électro sensibilité est devenue un sujet sensible. De plus en plus de gens en souffrent mais personne n’ose en parler, car c’est un sujet sensible également en médecine du travail. Il semblerait que le nombre d’électro sensibles ait augmenté depuis l’apparition de la 4G et les compteurs Linky  effraient une partie de la population. Le nombre d’électro-sensibles pourraient augmenter rapidement car les progrès des communications sans fil sont plus rapides que le potentiel d’adaptation du corps humain déjà pollué par son alimentation et son mode de vie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *