Symbolique de l’extraction des prémolaires

par | 17 Oct 2017 | Articles, Soins Biocompatibles | 0 commentaires

Un traumatisme ou une carie sur une dent est toujours un message de notre inconscient.  Les extractions aussi en disent long sur le travail que notre âme doit accomplir dans cette incarnation.
Depuis les années 80, des milliards de prémolaires ont été sacrifiées dans le monde par les orthodontistes au nom du manque de place.
 
Géométrie dentaire
 
Le périmètre d’une arcade dentaire, le diamètre d’une dent, voici une leçon de géométrie que vous n’avez pas eue à l’école ! Mais heureusement que l’orthodontiste était là pour vous parler de la nature qui a si mal fait les choses pour vous ou pour vos enfants,  en vous dotant des petites mâchoires de la maman et des grosses dents du papa.
La somme des diamètres des dents est supérieure au périmètre de l’arcade dentaire, donc les dents ne peuvent faire autrement que de se chevaucher : cqfd c’est pour cela qu’il faut extraire des dents et tout aligner avec des bagues et des arcs.
 
La bouche et sa fonction
 
Vous avez peut-être compris que quelque chose ne fonctionne pas dans cette petite histoire…   Y aurait-il eu depuis 1970 un bug mondial dans la répartition des chromosomes, perturbant l’expression des gênes de la bouche ? Arrêtons de ne soigner que le symptôme ! Les mâchoires sont des os et dans le corps, la croissance de tous les os est influencée pas les forces qu’ils subissent. Donc clairement, la croissance des mâchoires dépend de la fréquence de la mastication et des forces exercées par les lèvres, les joues et la langue. Le « bug » provient de l’industrie agro-alimentaire qui fabrique des aliments trop mous et surtout de la découverte du Mixer qui a nourri nos bébés de purées et soupe bien veloutées.  L’absence de morceaux dans l’alimentation a bloqué le réflexe inné de mastication, ce qui a ralenti la croissance des mâchoires, mais pas le diamètre des dents !
 
Pourquoi extraire les prémolaires ?
 
Nous avons 4 premières prémolaires (PM1) et 4 deuxièmes prémolaires (PM2) voir schéma. Anatomiquement, ces dents ont un petit diamètre et sont situées au carrefour entre les dents de devant (incisives et canines) et les dents du fond (les molaires).
En choisissant d’extraire ces dents lorsqu’il manque de la place pour aligner les dents, il est plus simple de fermer l’espace en avançant les dents du fond et en reculant les dents de devant. Les déplacements dentaires sont ainsi minimisés.
 
Les émotions liées aux prémolaires
 
Les prémolaires (comme les canines d’ailleurs) nous parlent de notre relation avec nous même. C’est Moi avec Moi ! Les dents du bas poussent avant les dents du haut. Cela signifie que la conscience de ce que l’on veut (PM1 du bas) est antérieure et influence la conscience de qui on est (PM1 du haut)
Quand notre inconscient sait qui nous sommes et ce que nous voulons, la canine apparait. C’est la dent de la décision. C’est la canine (C) qui nous permet de passer à l’action pour mettre dans notre vie qui on est et ce qu’on veut.
Très rapidement après la canine, c’est la 2ème prémolaire qui pousse pour nous parler de notre cohérence entre qui on est et ce qu’on exprime de nous, entre ce que l’on veut et ce qu’on a vraiment.
  • Les dents du haut sont en lien avec notre ETRE.
  • Les dents du bas sont en lien avec notre AVOIR.
  • Les dents du haut et du bas situées sur la partie droite de notre bouche sont liées à notre vie sociale et professionnelle.
  • Les dents du haut et du bas situées sur la partie gauche de notre bouche sont liées à notre vie personnelle, intime et familiale.
Le langage des prémolaires et des canines 
 
Concernant la vie personnelle, intime et familiale, en haut à gauche :
  • Dent n° 24 (PM1) qui je suis quelles sont mes valeurs personnelles
  • Dent n° 23 (C) Je décide de vivre qui je suis
  • Dent n° 25 (PM2) cohérence entre qui je suis et ce que j’exprime de moi et vis dans ma vie personnelle.
Concernant la vie personnelle, intime et familiale, en bas a gauche :
  • Dent n° 34 (PM1) Qu’est ce que je veux
  • Dent n°33 (C) je décide d’avoir ce que j veux
  • Dent n°35 (PM2) cohérence entre ce que je veux et ce que j’ai
     
    Concernant la vie sociale et professionnelle, en haut à droite :
  • Dent n°14 (PM1) qui je suis, quelles sont mes valeurs vis-à-vis de la société
  • Dent n°13 (C) je décide de choisir une activité sociale et professionnelle en accord avec mes valeurs
  • Dent n°15 (PM2) cohérence entre qui je suis et ce que je peux exprimer de moi dans mes activités
Concernant la vie sociale et professionnelle, en bas à droite
  • Dent n° 44 (PM1) qu’est ce que je veux professionnellement ou socialement
  • Dent n° 43 (C) je décide de me mettre dans l’action
  • Dent n°45 (PM2) cohérence entre ce que je veux et ce que j’ai (salaire, compétences, activités)
Le sens des extractions des prémolaires à l’échelle de l’humanité
 
Partons du principe que la vie est parfaite et que tout ce qu’elle laisse se produire a un sens (parfois bien caché) vers un monde meilleur. Dans les années 70, la jeunesse (dont j’ai fait partie) s’est retrouvée dans une éducation hyper matérialiste. On nous a élevé pour AVOIR.
L’épanouissement personnel ne faisait pas partie du vocabulaire des parents. La génération d’adolescents de cette époque était poussée vers un avenir imposé, par les parents, par la société, par un inconscient collectif. Mai 68 n’avait en réalité transformé que la surface et la vie a demandé un coup de main à la profession dentaire ! En programmant ces extractions massives de prémolaires, la vie a permis aux générations d’édentées et à celles qui arrivent de se réapproprier leur identité profonde.
Reprendre notre vie en main en clarifiant qui on est, ce que l’on veut et rendre tout cela cohérent dans notre quotidien !
Voilà la belle énergie que nous observons dans les nouvelles générations. Faisons leur confiance. Ils savent utiliser leur puissance intérieure alors que leurs grands parents cherchaient la puissance extérieure.
 
La nouvelle orthodontie
 
La conscience évoluant parallèlement chez tout le monde, (même chez les orthodontistes), la profession a compris les causes profondes des déséquilibres bucco dentaires. La préconisation d’extraction devient de moins en moins systématique. Les traitements sont plus fonctionnels dans l’objectif de stimuler la croissance des mâchoires et de rééduquer les fonctions de mastication, déglutition, respiration.

Mais vous l’aurez compris, la clé sera toujours la prévention. Voir notre article sur  :           
   Les 7 secrets pour que votre enfant n’ai pas besoin d’orthodontie

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *