Vin, thé, lait : font-ils du bien à vos dents ?

par | 8 Sep 2020 | Articles, Dents et santé | 1 commentaire

TIRÉ D’UN ARTICLE DE JOE MAIDA

S’il existe bien une boisson sur laquelle les professionnels de santé s’accordent pour dire qu’elle est la plus bénéfique à la fois pour la santé bucco-dentaire et la santé en général, c’est l’eau. Mais certains chercheurs sont allés trouver santé dentaire au fond des caves et dans les prés. Amateurs de vin, réjouissez-vous !

L’eau une boisson ennuyeuse

Certains disent que l’eau est la boisson la plus ennuyeuse. Pourtant c’est aussi la plus populaire, avec 12,8 milliards de litres d’eau en bouteille vendus rien qu’aux États-Unis en 2016, soit plus de 39 litres consommés par personne.

L’eau est très bénéfique pour les dents, car elle augmente le pH de la salive, la rendant moins acide et plus basique, ce qui contribue à neutraliser les effets néfastes des aliments acides sur l’émail des dents. De plus, l’eau élimine les particules et les résidus alimentaires que les bactéries responsables de la carie recherchent. L’eau combat la sécheresse de la bouche, elle est sans calorie et dilue les acides produits par les bactéries présentes naturellement dans la bouche. C’est ainsi qu’il a été établi que l’eau est bonne pour les dents, mais qu’en est-il du vin, du thé et du lait ? Probablement pas aussi bien, n’est-ce pas ? Eh bien, regardons quelques recherches pour chacun d’entre eux.

Un petit ballon anti-carie

Des études et des essais cliniques montrent que le vin – en particulier le vin rouge qui contient du resvératrol, un polyphénol naturel – peut jouer un rôle important dans la gestion ou la prévention de diverses maladies. Parmi les bienfaits pour la santé, citons les effets cardioprotecteurs, les propriétés chimiopréventives et un meilleur contrôle de la glycémie.

Mais qu’en est-il du vin et de la santé bucco-dentaire ? Bonne nouvelle : une étude publiée dans l’édition de février 2018 du Journal of Agricultural and Food Chemistry a révélé que le vin rouge contient des antioxydants qui empêchent les bactéries responsables de la plaque dentaire d’adhérer à la gencive.

En 2014, une autre étude publiée dans ce journal a montré que le vin rouge pourrait aider à prévenir les maladies parodontales et la perte de dents en combattant efficacement trois souches de bactéries parodontales sur cinq. En outre, une étude menée en 2007 à l’université italienne de Pavie a montré que le vin rouge et le vin blanc pourraient aider à prévenir la prolifération des streptocoques, un type de bactéries associées aux caries dentaires et aux maux de gorge. Une autre étude publiée en 2015 dans Acta Pharmacologica Sinica, la principale revue de recherche en pharmacologie basée en Chine, a révélé que le resvératrol diminuait considérablement les niveaux de glucose dans le sang, réduisait sensiblement l’expression des cytokines pro-inflammatoires qui peuvent causer la gingivite, et diminuerait la perte osseuse alvéolaire chez les souris.

Ces recherches ne suggèrent nullement que le fait de boire une gorgée de vin soit aussi efficace qu’un bain de bouche, mais si l’on a le choix entre boire une canette de soda ou un verre de Chianti, le vin est la solution.

Que diriez-vous d’une bonne tasse de thé ?

Le thé est l’une des boissons les plus fréquemment consommées dans le monde, après l’eau. Malgré son inconvénient esthétique potentiel de coloration temporaire des dents, il a été

démontré que la consommation de thé contribue à améliorer plusieurs aspects de la santé bucco-dentaire.

Une étude réalisée en 2013 par Araghizadeh, et al. a rapporté que l’extrait de thé vert inhibait la prolifération de Streptococcus mutans, la principale bactérie responsable de la carie dentaire et de la parodontite. Il a également été démontré que le thé vert a une activité inhibitrice sur d’autres bactéries responsables des maladies parodontales. En 2010, une étude de Koyama et al a démontré que la consommation de plus d’une tasse de thé vert par jour était associée à une diminution significative du risque de perte de dents.

Une variété de thé en particulier – le thé Oolong – a montré qu’elle réduisait les caries dentaires. D’autres études ont rapporté que les polyphénols du thé vert avaient un effet inhibiteur sur la croissance et le développement des cancers buccaux et leucoplasies orales.

Pour être juste, malgré tous ces avantages pour la santé bucco-dentaire, il existe des études qui indiquent les conséquences négatives d’une consommation excessive de thé. Le mot clé est ici « excessif ». La consommation excessive de n’importe quoi – même de quelque chose d’aussi inoffensif que l’eau – peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Le lait : il fait du bien aux dents et à la bouche

Dans le milieu dentaire, le lait a généralement mauvaise réputation, principalement en raison de sa relation de cause à effet avec la carie du biberon, également connue sous le nom de carie de la petite enfance. Les nourrissons et les enfants en bas âge qui reçoivent du lait au biberon et sont ensuite endormis avec le biberon dans la bouche sont plus susceptibles de développer des caries généralisées causées par une exposition prolongée à la teneur en sucre du lait. Mais la consommation de lait par les adultes et par les enfants qui n’utilisent plus le biberon a ses avantages.

Une tasse de lait fournit près de 300 milligrammes de calcium, un nutriment nécessaire à la croissance saine des os et au développement de dents saines. Les dents et les os stockent 99 % du calcium du corps, selon le National Institutes of Health. Les dents d’un bébé commencent à se former alors que le bébé est encore dans l’utérus, et c’est une raison pour laquelle les futures mères consomment la dose journalière recommandée de 1 000 à 1 300 mg de calcium par jour, pour permettre le bon développement des dents (et des os).

Le lait a également des propriétés anti-caries. Dans une étude publiée dans le Journal of the American Dental Association, des chercheurs ont examiné les effets du lait entier, du jus de pomme ou de l’eau du robinet après que 20 participants adultes aient mangé des céréales Froot Loops. Les participants se sont fait dire de ne pas se brosser les dents pendant 24 heures pour permettre à la plaque dentaire de s’accumuler sur l’émail de leurs dents afin de tester efficacement leur théorie. Les résultats de l’étude ont montré que le lait aidait à réduire les niveaux d’acidité après la consommation de céréales.

Selon l’American Dental Association, l’ordre dans lequel une personne mange des aliments sucrés et des produits laitiers peut également faire une différence pour la santé dentaire. Elle affirme que boire du lait après avoir mangé des aliments sucrés peut réduire les niveaux d’acidité nocifs dans la bouche

Alors, quelle est votre boisson préférée ?

De l’eau, du vin, du thé ou du lait ? Avec modération, ils ont tous des effets bénéfiques sur les dents et la santé bucco-dentaire en général. L’avantage de cette sélection de boissons plutôt diversifiée est justement sa diversité. Pour beaucoup, ces quatre boissons ont une place dans un régime alimentaire quotidien typique : L’eau de la fontaine d’eau au travail, du

robinet à la maison, ou en bouteille lors de vos déplacements. Un verre ou deux de vin au dîner, ou associé à un repas festif. Le lait est souvent la boisson préférée de la famille, au petit déjeuner et au goûter. Enfin, le thé est considéré comme une option plus saine que le café, Le « Tea time » est même une institution chez les britanniques. Quel que soit votre choix, sachez que vous ne vous contenterez pas de satisfaire votre soif. Chaque dose consommée vous apportera une variété de bienfaits pour la santé bucco-dentaire.

1 Commentaire

  1. Herleau

    Excellentes nouvelles !!! et aussi le fait de croquer une pomme en fin de repas il me semble.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *