Stress : les 8 secrets pour sauver vos dents

par | 10 Mar 2020 | Articles, Dents et santé | 2 commentaires

Diminution de la sécrétion salivaire, herpès, aphtes, mauvaise haleine, lichen, bruxisme, érosions dentaires, maladies parodontales… quand on est stressé on en prend plein les dents.

Le corps, sollicité de toutes parts, passe par une phase d’alarme avec angoisse et excitation. Dans la phase de résistance, le corps essaie de s’adapter au facteur stressant car il pense ne pas avoir d’autres choix.

Arrive alors la phase d’épuisement, c’est le burn-out. La soupape de sécurité a explosé et c’est souvent ce qui peut nous arriver de mieux, car d’autres disjonctent avec un infarctus ou un AVC.

Pourquoi la bouche est en première ligne ?

Parce que le stress est souvent associé à des comportements alimentaires ou addictifs très néfastes pour les dents et les muqueuses buccales.

Parce que stress est associé à manque de temps, donc le brossage passe souvent à la trappe.

On oublie ses contrôles dentaires annuels. C’est la douleur, ajoutant un stress supplémentaire, qui sollicite le rendez-vous d’urgence dans un agenda déjà « overbooké », donc on ne suit pas toujours les soins préconisés et nécessaires.

Caries et maladies parodontales apparaissent et s’installent de manière irréversible

En période de stress, ça rumine sec !

Pour pouvoir s’adapter à l’insupportable, la première réaction est de serrer des dents, mais si la bouche n’est pas bien équilibrée, le serrement s’associe à un grincement ce qui provoque une usure, voire des fractures dentaires. Et les conséquences ne sont pas que dentaires…. Douleurs et craquements des articulations de la mâchoire, acouphènes, maux de tête, cervicalgies, lumbago. Autant de signes qui demandent au corps de dire stop.

Les 8 secrets pour limiter les dégâts :

– Utilisez une brosse à dents électrique. Elle fait en 1 minute ce qu’une brosse à dents manuelle fait en 3 minutes. Choisissez en une avec capteur de pression et poils souples par exemple la sunstargum

– Mettez de la musique relaxante dans les écouteurs de votre Smartphone – Le matin mettez de l’antésite dans une bouteille d’1,5l d’eau minérale ou filtrée et la boire dans la journée. Cela remplace les sodas et diminue la consommation de café. – Besoin de grignoter : pensez aux biopastilles sans sucre, bio et un grand choix de saveurs.

– Demandez à votre dentiste une gouttière anti-bruxisme à porter la nuit pour éviter l’usure dentaire.

– Puisque ce n’est pas le bon moment pour arrêter de fumer, changez de marque de cigarettes. Testez les « Honey Rose » sans nicotine et sans tabac. Ce ne seront pas des « tueurs de gencives ». De plus, comme ces cigarettes ne contiennent pas d’agents addictifs, elles participent à un sevrage en douceur.

– Pour les fringales, ayez toujours à disposition fruits frais et fruits secs, noisettes, amandes…. – Mangez du chocolat cru noir bio (www.rrraw.fr ). Il parait même qu’il aurait en plus des vertus antistress et des propriétés anti-carie. Enfin une bonne nouvelle !

2 Commentaires

  1. Maginot

    Le professeur Curtay préconise en cas de bruxisme 600mg de magnésium par jour avec de très bons résultats.

    Par ailleurs’ existe-t’il des gouttières en matière naturelle car le silicone macéré dans la flore buccale plus ou moins acide toute la nuit, ne risque t’il pas d’engendrer par son érosion la libération de particules indesirees voire perturbatrices endocriniennes ?

    Réponse
    • Catherine ROSSI

      Oui le Mg c’est très bien mais comme le bruxisme est multi factoriel et que l’occlusion dentaire est un GROS fecteur…
      Nous n’avons pas d’études sur les gouttières
      la société Sodisapf à Montpellier pourra peut-être vous donner plus d’infos à ce sujet

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *