L’herpès buccal

par | 19 Mar 2019 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

L’herpès buccal, encore appelé « bouton de fièvre » ou «  feu sauvage » est d‘origine virale (HSV). Il est très contagieux et touche un pourcentage élevé de la population. Il peut être traité par les médecines naturelles… 

Qu’est ce qu’un herpès ?

Après la primo-infection, le virus reste à vie dans notre corps, au niveau des ganglions et redevient actif par période, sous forme de poussées, à l’occasion d’une fatigue, d’un choc émotionnel ou d’une exposition aux changements de climat (soleil, mer, montagne, …)

La lésion herpétique évolue suivant plusieurs stades successifs :

Une phase prodromique annonçant l’éruption imminente. Elle se caractérise par une sensation de brulure plus ou moins intense, parfois de fourmillements ou d’élancements, voire de simples démangeaisons.

Un stade congestif sous forme de taches rouges plus ou moins arrondies avec une petite réaction œdémateuse.

Apparition de vésicules en bouquet, remplies d’un liquide clair, traduit la lésion typique habituelle.

Les vésicules se percent rapidement et font place à des croûtes qui disparaitront en quelques jours sans laisser de cicatrices.

Herpès et homéopathie

Bien qu’il soit difficile en Homéopathie de conseiller des remèdes pour telle ou telle maladie, voici une « petite recette » qui sera d’un grand secours aux personnes qui ont régulièrement de l’herpès. Cette association de remèdes à la chance d’être active sur pratiquement tous les sujets si elle est prise dès le début de ce qui a été appelé précédemment, la phase prodromique. C’est la recette du Dr Desmichelle.

Dés les premiers signes : 1 dose de SULFUR IODATUM 9CH

1 heure après : 1 dose de VACCINOTOXINUM 9CH

1 heure après : 1 dose de RHUS TOX 9CH

Puis RHUX TOX 15CH en tube : 3 granules toutes les 3 heures jusqu’à disparition complète des signes.

Il est conseillé d’avoir ces remèdes dans sa pharmacie afin de pouvoir les prendre dès les premiers symptômes. Si le bouton de fièvre est déjà sorti prendre RHUS TOX 15CH,   3 granules toutes les 3heures et boire toute la journée de l’infusion de mélisse.

Herpès et médecines naturelles

Localement on peut appliquer au choix plusieurs fois par jour :

  • 1 goutte d’HE de Niaouli
  • Une fine couche de miel de manuka
  • De l’huile à base de Vitamine E
  • Compresse de thé noir et de citronnelle
  • Application d’une gousse d’ail coupée en deux

Quand les croutes vont tomber, afin de permettre une bonne cicatrisation de la peau, on peut appliquer du gel d’Aloès Vera.

Par voie interne :

– Probiotiques

– Vitamine A et vitamine C

– Levure de Bière

– Zinc

– Capsules d’ail

Herpès et alimentation

C’est un conseil qui fait l’unanimité.

Il faut diminuer les aliments qui contiennent beaucoup d’arginine (chocolat, gélatine, noix, amandes, noisette, pois, lentilles, céréales) ?

Il faut augmenter les aliments riches en lysine (lait, soja, viande, fève de lima, levure de bière, crevettes, poissons de mer).

Herpès et choc émotionnel

Bien souvent l’herpès apparait suite à un choc émotionnel bien identifiable ou bien au cours d’une période de fatigue, de lassitude qui n’est qu’une manifestation d’une frustration plus profonde bien souvent inconsciente : L’éclosion de la vésicule herpétique en est l’expression. Voici ce que l’herpès peut vouloir nous dire :

  • quelque chose « m’empoisonne » l’existence depuis plusieurs années et je me sens impuissant, incapable
  • ou peut vouloir éloigner quelqu’un pour ne pas se laisse embrasser. Avoir besoin de prendre du recul par rapport à sa vue sexuelle, son travail ou sa famille.
  • J’étais en colère, triste et j’ai dit des mots que je regrette. J’ai de la peine et je vis une grande douleur intérieure. J’ai honte, je me sens coupable.
  • Je me sens séparée de quelqu’un et mes projets ne peuvent plus se réaliser
  • Je suis dans une situation de stress et de conflits. Je fais des choses à contrecœur et je fais trop de compromis.

Si vous avez tendance à faire des crises d’herpès à répétition, un médecin homéopathe et/ou acupuncteur pourra grâce à un traitement de fond, qui prendra en compte votre terrain dans sa globalité (métabolisme, hygiène de vie, psychisme), permettre un espacement des crises, voire une disparition quasi totale.

En apprenant à détecter les situations qui déclenchent la crise et en mettant en place tous les conseils précédemment  cités, vous arriverez à maitriser ce virus bavard.

Bibliographie

Colette Dumais naturopathe  www.dumaisnd.qc.ca

Healing remedies Joan Wilen et Lydia Wilen www.balantinebooks.com

Ma bible des huiles essentielles Danièle Festy www.danielefesty.com

Ma bible de l’homéopathie Albert Claude Quemoun Leduc Editions.

Le grand dictionnaire des malaises et des maladies Jaques MARTEL (ed. quintessence).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *