Antibiothérapie dentaire et problèmes intestinaux

par | 22 Jan 2018 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

Les chirurgiens-dentistes ont la réputation de prescrire fréquemment des antibiotiques. La prescription est bien codifiée, à la fois dans le but de traiter une infection dentaire, ou en préventif pour éviter le développement d’une infection. Or les troubles intestinaux qui accompagnent l’antibiothérapie entravent l’efficacité du traitement.
 
Antibiothérapie dentaire
La douleur étant le mot clé associé au métier de dentiste, celui-ci a été formé très tôt à tout l’arsenal, antidouleur, anti-inflammation, antibactérien. Les prescriptions se font bien évidemment dans l’urgence en associant diverses molécules afin de soulager le patient au plus vite. Mais également en prévention, suite à un acte chirurgical, l’antibiotique permettra une bonne cicatrisation et surtout évitera une surinfection de la zone soignée (extraction, curetage de gencive, dévitalisation).
Effets secondaires des antibiotiques
Ce sont principalement les intestins qui supportent mal les antibiotiques. Des réactions de type diarrhées, douleurs abdominales ou candidose sont fréquentes sous antibiothérapie, chez les personnes qui ont déjà des intestins fragiles. On parle de dysbiose aiguë. Une diarrhée peut aussi prendre un caractère sévère de type colite grave ou colite pseudo membraneuse menaçant le pronostic vital, nécessitant d’interrompre le traitement avec les conséquences sur la cicatrisation dentaire. Mieux vaut donc s’attacher à prévenir ce type d’effets indésirables.
Renforcer les intestins
Pour ce faire, les probiotiques ont été proposés étant donné leur action bénéfique sur la flore intestinale. Globalement les probiotiques sont à la fois surs et efficaces pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques. Les résultats varient pourtant selon le probiotique utilisé.
Des études sur les 18 souches de probiotiques majoritairement commercialisées en France ont montré que 75 % sont détruites par l’un des 8 antibiotiques les plus prescrits : amoxicilline, acide clavulanique, céfuroxime, azithromycine, clarithromycine, pristinamycine, ciprofloxacine et lévofloxacine.
Entre autre la levure probiotique sacaromycèse bolardii CNCM1-745 ne serait pas détruite par les antibiotiques testés.
En pratique, les levures contenues dans les probiotiques, préviennent les modifications du microbiote liées à la prise d’antibiotique et accélèrent le retour à la normale de la flore bactérienne après antibiothérapie.
Antibiotiques et probiotiques
Les antibiotiques éliminent la majorité des bactéries de la couche de fermentation intestinale et il faut compter environ 4 mois après l’arrêt des antibiotiques pour que le microbiote intestinal retrouve son aspect en termes de masse, de diversité et de composition bactérienne.
Chez les patients traités par un probiotique en association avec l’antibiothérapie, la modification du microbiote est beaucoup moins importante. De plus, dans les groupes traités par un probiotique en association et après l’antibiothérapie, le retour à la normale du microbiote a été beaucoup plus rapide.
Probiotiques chez le dentiste
Des études ont montré que les dentistes étaient peu informés sur la prévention des risques intestinaux liés aux antibiotiques, seulement 40 % des chirurgiens-dentistes prescrivent un probiotique et 60 % d’entre eux n’utilisent ces traitements que rarement ou jamais.
En revanche, lorsqu’un patient recontacte son praticien en raison de la survenue d’une diarrhée sous antibiotique, 65 % d’entre eux recommandent d’associer un probiotique. Or, on se rend compte à postériori que la levure sacaromycèse bolardii CNCM1-745 est active  moins rapidement une fois que la diarrhée est déclarée, d’où l’interêt d’agir en prévention.
Prenez soins de vos intestins
Ces dernières années, on a donné aux intestins une grande place dans les piliers de la santé. Au delà d’être notre deuxième cerveau, les intestins filtrent tout ce qui entre et sort de notre organisme. Trop d’antibiotiques vont le déstabiliser mais s’il est en bonne santé, il supportera les rares prises d’un antibiotique indispensable. Nous retrouvons encore ici toute l’importance de consolider son terrain pour traverser victorieux les épreuves de la vie !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *