Equilibre acido-basique et carie dentaire

par | 22 Août 2018 | Articles | 0 commentaires

Vous vous brossez les dents 3 fois par jour, vous pensez avoir une alimentation équilibrée, et pourtant vous faites carie dentaire sur carie dentaire. Et si votre corps était en acidose ?  

Qu’est-ce que la carie dentaire ? 

La carie dentaire est un processus de déminéralisation. La plaque bactérienne acide au contact de l’émail, dans un 1er temps, provoque une déminéralisation en surface qui se poursuit par la création d’une cavité avec la destruction des tissus internes de la dent. C’est ce que l’on appelle les causes externes de la carie dentaire agissant de l’extérieur vers l’intérieur de la dent. 

Les caries internes

Mais il existe également des causes internes de déminéralisation. La dent perd alors ses minéraux par sa circulation interne, la pulpe dentaire. Ainsi sa structure cristalline se fragilise de l’intérieur. La dent devient alors très fragile et beaucoup plus sensible à la présence externe de plaque bactérienne. Ainsi la moindre petite couche de plaque bactérienne se transformera rapidement en carie avec un développement très rapide. Même en l’absence de plaque bactérienne les dents peuvent alors se désintégrer de l’intérieur. C’est ce qu’on appelle communément les caries internes. 

Qu’est ce que l’équilibre acido-basique ?

L’équilibre acido-basique dépend de la capacité du corps à se maintenir dans un PH équilibré. Notre alimentation et notre hygiène de vie font fluctuer en permanence cet équilibre. Notre organisme, grâce à ses capacités métaboliques arrivera plus ou moins facilement à maintenir cet équilibre entre les acides et les bases, en fonction du nombre de sollicitations et des ajustements plus ou moins importants qu’il sera demandé au corps. 

Se protéger de l’acidose

En effet une alimentation très riche en aliments acidifiants pendant de longues périodes, ne permettra plus au corps de s’adapter et une acidose quasi permanente s’installera. De même, le stress chronique provoque de l’acidose. Le corps ne pensant qu’à sa survie, en présence d’une acidose chronique, des systèmes de compensation et de protection vont se mettre en place. Le sang, qui a pour mission de maintenir cet équilibre acido-basique, a besoin de minéraux pour garder un PH stable. Plus l’acidose augmente, plus le sang va puiser dans tous les organes, les minéraux dont il a besoin. En priorité, ce sont les phanères (cheveux, ongles, dents et os), réservoir à minéraux qui vont être sollicités pour que le corps puisse survivre. La conséquence sur les phanères de cette acidose est évidente ; les ongles deviennent mous, les cheveux cassants et ternes, les dents se carient facilement, l’os sous les gencives se rétracte et le squelette déminéralisé se met en ostéoporose. 

Vivre ou survivre, voici la question 

L’acidose métabolique est le grand fléau de notre civilisation. L’alimentation industrielle est hyper acidifiante, et notre mode de vie, constitué de stress permanent, fait vivre la moitié de la population en acidose chronique. Au-delà de la déminéralisation, l’acidose fait le terrain des cancers et des maladies dégénératives. 

Les enfants en acidose

De nos jours, beaucoup d’enfants sont également en acidose, parents stressés, enfants stressés ! Enfants mal alimentés… et les doses de fluor n’y feront rien, si ce n’est ajouter un toxique supplémentaire !

Il est temps de se réveiller et d’utiliser nos besoins de progrès, à progresser dans notre santé et notre bien-être, naturellement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *