Anesthésie dentaire

par | 13 Fév 2018 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

Si vous êtes amené à recevoir des soins dentaires, votre dentiste vous proposera sûrement une anesthésie. Peur de la piqure ? Intolérance aux produits anesthésiques chimiques ? Et si il y avait des solutions naturelles…
 
Histoire de l’anesthésie dentaire
C’est au 19° siècle que les « arracheurs de dents » ont tenté les premiers soins dentaires sous inhalation d’oxyde nitrique, plus connu sous le nom de « gaz hilarant », utilisé en divertissement dans les foires. Les résultats bien qu’inconstants ont ouvert la porte à la recherche et à un nouvel espoir pour des soins dentaires moins barbares ! En 1846, que le dentiste américain William Morton s’est fait extraire une dent saine de manière  indolore en inhalant de l’éther. C’est en 1895 qu’une équipe de chimistes allemands a inventé la Novocaïne, qui pouvait être injectée proche de la dent avant les soins.
Peur des piqures ?
C’est incontrôlable ! Vous êtes terrorisé dès que vous voyez une seringue.  Tentez 3 granules de Staphysagria 15CH, la veille au soir, le matin au réveil et 1H avant votre rendez-vous dentaire. Vous pouvez également vous faire soigner par un dentiste formé à l’hypnose, qui saura vous accompagner dans une situation de détente et d’acceptation sereine de l’injection du produit anesthésiant. Dans le même objectif d’autres dentistes utiliseront la méthode MEOPA sur le principe du gaz hilarant avec du protoxyde d’azote. En cas de nombreux soins urgents chez des personnes phobiques, l’anesthésie générale est parfois pratiquée.
Intolérance aux anesthésiques dentaires
Certaines personnes supportent mal les anesthésies locales. Elles provoquent nausées, fatigue, éruptions cutanées…. Ces signes sont fréquents chez les personnes ayant une faiblesse hépatique. L’homéopathie, la phytothérapie et l’acupuncture sont très efficaces dans le cadre d’un traitement de fond. Afin de minimiser les effets secondaires des anesthésiques dentaires, voici quelques conseils :
  • Avant l’anesthésie prendre 20 gouttes d’elixir de Barythe directement sous la langue, pour aider l’assainissement général et la force d’auto-guérison. Vous pouvez ajouter l’élixir d’émeraude en cas d’anxiété.
  • Après les soins prendre 5 granules de NUX VOMICA D10 pour accélérer l’élimination de l’anesthésique. Vous pouvez également l’associer avec l’élixir de zéolite.
  • Si l’anesthésie a l’habitude de vous faire perdre connaissance et que vous avez tendance à « tomber dans les pommes » chez le dentiste, prenez en prévention 1 dosette de MOSCHUS D6 en trituration avant votre rendez-vous.
  • Si l’anesthésie provoque une accélération du rythme cardiaque prendre 3 gouttes d’Aconit D30 directement sur la langue avant l’injection de l’anesthésique.
  • Si l’anesthésie provoque une crise de tétanie prendre  pendant toute la période des soins du magnésium et de la vitamine B6.
  • Si l’anesthésie provoque une allergie (urticaire ou œdème) prendre avant l’intervention une dose de APIS MELLIFICA D30
En cas d’hypertension, il faudra en informer votre dentiste, car il utilisera un anesthésique spécifique pour éviter un malaise cardiaque.
Allergie aux anesthésiques dentaires
Certaines personnes présentent une allergie aux anesthésiques locaux. Dans ce cas, les dents sont soignées sans anesthésie ou éventuellement sous anesthésie générale. Il est également possible de pratiquer des analgésies avec l’acupuncture ou des soins sous hypnose sans avoir besoin d’utiliser un anesthésique injectable.

Préparation anesthésiante avant  détartrage

Vous devez faire un détartrage et vous appréhendez car vous avez les gencives sensibles. Préparez votre bouche en l’insensibilisant naturellement juste avant l’intervention. Faites un pulling anesthésiant avec le l’huile de noix de coco additionnée d’un mélange à parts égales de HE de laurier noble, de girofle clou et de Menthe poivrée (3 gouttes de chaque). Émulsionner pendant 10 mn et recracher sans vous rincer. Vous voilà prêt pour votre détartrage semestriel !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *