Dentifrices toxiques

par | 25 Sep 2017 | Articles, Dents et santé | 0 commentaires

Le Conseil danois des consommateurs a évalué 32 dentifrices en matière d’additifs potentiellement nocifs, dans le cadre de son initiative THINK des produits chimiques qui aide les consommateurs à éviter les substances nocives dans les denrées alimentaires et d’autres produits de consommation. Ils ont émis des réserves sur cinq produits qui contiennent certains parabens, d’autres substances chimiques soupçonnées de perturber le système endocrinien (EDC) et du triclosan.

 

Triclosan toxique dans le dentifrice

 
Si aucun risque immédiat pour la santé ne peut être mis en relation avec l’utilisation de ces dentifrices, des substances telles que le triclosan pourraient perturber, à certaines doses, le système hormonal et entraîneraient ainsi une suite de problèmes de santé. « 
De nombreux dentifrices de bonne qualité sont disponibles sur le marché. Cependant, nous recommandons aux consommateurs d’éviter les produits qui contiennent certaines substances. Par exemple, Colgate Total contient du triclosan, une substance pouvant perturber le système endocrinien. Même si l’utilisation de cette substance ne présente aucun risque connu pour la santé, le triclosan est l’un des perturbateurs endocriniens que nous recommandons aux consommateurs de réduire voire d’éviter complètement« , a déclaré Stine Müller, chef du projet THINK des produits chimiques du Conseil danois des consommateurs.
Le colloque organisé par l’association « environnement santé », en juin 2016 au sénat à Paris sur les perturbateurs endocriniens a dévoilé que la science en savait déjà beaucoup sur la toxicité grave de ces produits.
 
32 dentifrices passés au crible
 
Sur 32 dentifrices évalués, 14 ont été bien notés (cotation verte) car aucune substance allergène, aucune suspicion de perturbateur endocrinien, aucun contaminant environnemental ou autre extrait à base de plantes allergènes n´a été détecté. 13 autres dentifrices ont obtenu une note moyenne (jaune) en raison de la présence de contaminants environnementaux, tels que le limonène ou lauryl sulfate. Cinq dentifrices ont reçu une cotation rouge, la plus faible note attribuée.
 
Toxique ou intox ?
 
Les cinq dentifrices notés rouges qui contiennent des substances potentiellement toxiques sont Colgate Total (Colgate-Palmolive), Denivit Anti-Stain Expert Anti-Stain Intense (Henkel), FluoCalcin Classic (Orkla Health), Sensodyne Rapid (GlaxoSmithKline) et Vademecum Anti-Cavity (Henkel).
Pour tous ces produits, la quantité de ces substances est conforme aux limites de concentration fixées par la loi de l’Union européenne, mais les additifs chimiques tels que le triclosan, le limonène et le propyl paraben sodium sont considérés comme problématiques pour la santé et préjudiciable à l’environnement.
Commentant le test, Rita Skånstrøm, responsable de la communication à Colgate-Palmolive, a déclaré: « L’Autorité danoise de la santé reconnaît que Colgate Total est efficace dans la prévention des problèmes de gencives. Il est important de noter que, dans l’Union européenne, les comités scientifiques indépendants ont évalué le triclosan à plusieurs reprises et ont conclu qu’il est un ingrédient sûr et efficace du dentifrice ».
 
OMS et Union Européenne informent déjà
 
Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’exposition humaine aux perturbateurs endocriniens pourrait entrainer une série de problèmes de santé, notamment altérer la fertilité, avoir des incidences sur l’augmentation du cancer du sein, être responsable des schémas de croissance anormaux et des retards neurodéveloppementaux chez les enfants, ainsi qu’entrainer des changements dans la fonction immunitaire. La classification et l’étiquetage obligatoire de l’Union européenne pour le triclosan comprend l’affirmation selon laquelle il est très toxique pour la vie aquatique avec des effets à longs termes. Par conséquent, l’Agence danoise de protection de l’environnement conseille aux consommateurs d’éviter la substance dans des produits tels que le dentifrice et les déodorants.
 
Source : Dentaire tribune mai 2016 Les résultats du test peuvent être consultés à kemi.taenk.dk/bliv-groennere/test-kemi-i-tandpasta

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *