NERTI : fini la peur du dentiste

par | 23 Oct 2017 | Articles, Médecines Naturelles | 0 commentaires

Des millions de personnes dans le monde continuent à souffrir chaque jour de leurs dents, car elles repoussent avec angoisse la décision de se rendre chez leur dentiste. La technique NERTI, qui consiste en un nettoyage émotionnel rapide des traumatismes inconscients s’adresse entre autres aux personnes qui ont la phobie des soins dentaire. 
 
NERTI pour qui ?
 
La méthode s’applique à tous ceux qui souffrent à cause de multiples peurs qui les contraignent à une vie qui ne leur ressemble pas et qui veulent vraiment vivre leur vie, la vie qui leur correspond.
La méthode NERTI, créée par Luc Geiger, travaille sur les mémoires traumatiques inconscientes. La particularité et la force de cette méthode est que les changements sont rapides, que les personnes peuvent être autonome et que les résultats sont définitifs. Oui le problème disparait définitivement, cela veut dire que ça ne fait plus partie de votre vie, il y a même parfois une amnésie du problème.
 
Phobie des soins dentaires : les causes 
 
La phobie des soins dentaires est multiple. Elle peut avoir une cause réelle, due à une mauvaise expérience passée, dans l’enfance ou plus récente. La phobie peut être transmise par les parents qui sont eux-mêmes phobiques. Mais la phobie des soins dentaires est surtout entretenue par l’inconscient collectif. Au mot dentiste on associe spontanément « peur » « douleur » et on entend même « charcutage » ou « torture ». Toutes ces croyances, grâce aux progrès de la dentisterie, ont de moins en moins de raison d’être et pourtant elles ont encore la peau dure !
 
Comment fonctionne NERTI ?
 
Dans la méthode Nerti, nous n’avons pas besoin de rechercher le pourquoi du comment, ni l’histoire qui vous est arrivée quand vous étiez enfant etc… parce qu’on n’a pas besoin d’aller chercher toutes ces informations pour être efficace. La méthode Nerti aide cette mémoire à s’évacuer, à se libérer, à être nettoyée sans avoir besoin de connaitre cette mémoire qui est à l’origine de la phobie.
La méthode Nerti travaille sur le cerveau reptilien. Le cerveau reptilien pense que la situation qui provoque l’hyperréactivité émotionnelle est une situation de danger de mort. C’est la raison pour laquelle l’utilisation de la raison est inefficace. C’est cette perception de danger de mort imminente qui produit la puissance de la réaction émotionnelle. Mais au moment du revécu où on passe le verrou, le cerveau reptilien se rend compte qu’il n’est pas en train de mourir. Il efface alors la mémoire traumatique inutile car elle n’est plus associée à ce danger de mort imminente. Le résultat est définitif car une fois la source effacée, le programme n’existe plus, le cerveau reptilien a réencodé.
 
Les indications de NERTI
 
On peut utiliser la technique Nerti pour traiter de grandes phobies mais également pour nettoyer de petites réactivités anormales, ou appréhension lors des soins dentaires.
L’objectif de la méthode est d’atteindre le verrou, le verrou c’est l’instant qui verrouille la mémoire traumatique et l’oblige à rejouer chaque fois la réaction émotionnelle. Avant d’arriver à ce verrou, la préparation dure parfois quelques dizaines de minutes. Dans les cas difficiles il faudra plusieurs séances de préparation et de renforcement pour arriver à libérer ce verrou.
 
Les 2 grandes règles de NERTI
 
1) Se connecter à ses sensations, parce que cette mémoire traumatique se trouve au niveau des sensations du corps.
 
2) Lâcher prise, arrêter de vouloir contrôler.
Avec Nerti, on ne cherche pas du tout à maitriser, on va plutôt libérer, nettoyer et laisser faire.
Avec Nerti on va éliminer le lien entre la réalité d’aujourd’hui et la mémoire traumatique, sachant que le cerveau reptilien ne garde en mémoire l’événement que s’il considère qu’il y a danger de mort.
 
Le principe de NERTI
 
Pendant la séance Nerti, il faut impérativement rester au niveau des sensations ; qu’est-ce que je ressens dans mon corps ? Si on se laisse rattraper par les émotions, nous n’y arriverons pas, si on se met à contrôler ses pensées, nous n’y arriverons pas non plus. Il faut donc absolument rester au niveau des sensations, jusqu’à ce que l’on obtienne ce que l’on appelle le « verrou ». On ne va pas du tout aller voir d’où vient le problème, justement pour éviter de partir dans la pensée ou dans les émotions et ce qui pourrait renforcer les circuits neuronaux de la mémoire traumatique.
Certaines personnes cherchent à gérer leur réactivité quand elle surgit au lieu de laisser le nettoyage émotionnel se faire naturellement. L’hyperréactivité émotionnelle est une pathologie du contrôle. En cherchant à contrôler les émotions, les personnes bloquent le système naturel de nettoyage émotionnel.
 
Protocole NERTI
 
La méthode Nerti se pratique sur une situation clairement définie, par exemple ici la peur des soins dentaires. Pensez à votre prochain rendez-vous chez le dentiste et laissez vos émotions d’hyperréactivité émerger, puis concentrez-vous sur vos sensations, les sensations de votre corps, qu’est-ce que je sens dans mon corps ?  Un processus se met alors en place selon un protocole bien défini qui amène les sensations du corps jusqu’à ce qui est appelé « le verrou » qui libèrera le corps de sa phobie.
Pour apprendre à pratiquer la méthode Nerti, et à l’utiliser de manière efficace et autonome, si vous en avez assez d’être angoissé par les soins dentaires : inscrivez-vous à la formation en ligne de Luc Geiger

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *